Image de NordWood Themes

Java - Persistance API (JPA)

Objectifs

L'intérêt d'implémenter une couche de mapping objet-relationnel entre un modèle métier « objet » et une base de données relationnelle n'est probablement plus à démontrer : le code qui contient les requêtes SQL est isolé dans un endroit unique, permettant une adhérence réduite au schéma de la base ; le modèle métier peut respecter les principes de la programmation objet, utiliser l'héritage et la navigation. Issue des travaux du groupe d'experts de la JSR 220 (EJB 3), JPA est une spécification clé de Java EE. Loin d'être un framework de plus, JPA établit une norme standard simplifiée pour la persistance afin de garantir une meilleure portabilité des applications Java EE. JPA reprend naturellement les meilleures pratiques de frameworks établis tels Hibernate ou TopLink. EJB 3 s'appuie sur JPA pour la persistance des entités. Plus concrètement après avoir participé à ce cours, vous serez en mesure de :

  • Connaître les concepts de la norme JPA,

  • Savoir définir et utiliser un modèle persistant,

  • Connaître les problématiques liées à la persistance d'objets sur bases relationnelles,

  • Comprendre et savoir utiliser le langage de requêtes objet JPQL,

  • Connaître les techniques et compromis permettant de garantir de bonnes performances

Cette formation permet de comprendre et d'expérimenter JPA par la pratique.

A qui s'adresse cette formation

Public :

Ce cours est prévu notamment pour les architectes, chefs de projets, consultants, développeurs, ingénieurs.

 

Prérequis :

Pour suivre ce cours dans les meilleures conditions possible, il vous faut connaitre les bonnes pratiques des applications web avec Java (Servlet/JSP) ainsi que les bonnes pratiques de Java.

Contenu du cours

La problématique de persistance et les solutions apportées par JPA

Le mapping objet-relationnel
Intérêt de JPA, positionnement
JPA et les serveurs d’applications
Historique des solutions, Hibernate, TopLink, EJB
Java EE : historique
Les serveurs Java EE

 

Le modèle de persistance

Définition d’une entité persistante, concept de POJO, les attributs, les relations
Entité et Identité
Cycle de vie des entités
Mise en place d’un mapping
Mapping sans annotations
Mapping par annotations
Déclaration des attributs
Représentation des différents types de relation entre entités:
- Classe embarquée
- Relation 0..1
- Relation 1..N et N..1
- Relation N..M
Manipulations CRUD des entités
Gestion de la bidirectionnalité (ou relation inverse)
Gestion de l’héritage et du polymorphisme
Mapper une entité sur plusieurs tables Travaux Pratiques Mise en place de la persistance d’un modèle illustrant les différentes configurations présentées

Manipulation des Entités

Le concept d’Entity Manager
Gestion des Transactions, JTA (java Transaction API)
Les requêtes : requêtes nommées et requêtes dynamiques, JPQL (Java Persistence Query Language)
Définition d’une requête
Exécution d’une requête
Requêtes paramétrées
Syntaxe JPQL Travaux Pratiques Utilisation des fonctionnalités de requêtage de JPA

Performances

Utilisation de Cascade
Optimisation du chargement et Lazy Loading
Le verrouillage Optimiste

Conclusion

Panorama des implémentations
Futur des serveurs d’application Java et de la persistance

 

 

 

TechnoWide

3 rue du Golf

Parc Innolin

CS 60073

33701 MERIGNAC CEDEX

Bordeaux

  • LinkedIn Social Icon
© 2020 TechnoWide - tous droits réservés